Adelaïde Hautval

Rester humain

Destin hors du commun d’une femme médecin dans l’enfer des camps de la mort.

Cette exposition aborde le parcours et le destin d’Adélaïde Hautval, première femme alsacienne Juste parmi les Nations à avoir été nommée par l’Institut Yad Vashem le 18 mai 1965, pour son soutien aux juifs déportés à Auschwitz-Birkenau et Ravensbrück entre 1943 et 1945.

À travers 20 panneaux, l’exposition décline la trajectoire inédite de cette femme médecin qui s’est engagée dans la voie d’un destin hors du commun, nourrie d’une philosophie de vie, d’un courage et d’un humanisme exemplaires au cœur même de l’enfer des camps. Ne supportant pas l’injustice, elle s’opposera aux nazis. Elle conservera sa droiture morale et son exigence absolue du respect de la personne humaine en refusant de participer aux expérimentations médicales barbares, notamment celles de Josef Mengele. Avec courage et obstination, elle n’aura de cesse de tenter de sauver de nombreuses femmes promises à la chambre à gaz.

Sa vie et son engagement comme protestante réformée, amie des juifs, médecin et résistante sont d’une exemplarité exceptionnelle.

A découvrir également...

HEAR

Est-ce bien de la sculpture ? Cette exposition présente une sélection de travaux de jeunes artistes de l’atelier de sculpture « la Fabrique» de la Haute école des arts du

Der Nachtkrapp, er ist wieder da

Le croquemitaine est de retour C’est une figure qui fait peur aux enfants, c’est une sorte de démon qui traverse la société de tous les temps. Pour cette exposition initiée

Roger Dale

Vues de la Liberté Cette exposition exceptionnelle Vues de la Liberté de Roger Dale a voyagé à travers toute l’Europe pendant 20 ans. En 1994, Roger Dale, artiste anglo-canadien, s’est