Richard Aboaf – Espaces, lisières et horizons du bleu

L’âme bleue seule porte en elle du rêve, elle a pris son azur aux flots et à l’espace.

Parallèlement à l’enseignement des Arts plastiques, de l’Histoire des Arts et des Outils d’expression et d’exploration créatives, Richard Aboaf développe une démarche picturale qui explore les champs de la figuration, de l’art informel, de l’expres­sionnisme abstrait jusqu’aux confins de l’abstraction lyrique.

Tapiès, Yves Klein, Zao Wou Ki, de Stael… ont été parmi ses sources d’inspiration.

Dans toutes ces approches et ces différentes périodes couvrant plus de 4 décennies, il y a un invariant, non pas plastique mais chromatique : c’est le bleu ou plutôt les bleus (il utilise plus de vingt bleus dans sa palette) des bleus utilisés comme médium, comme vibration, comme espace infini, comme horizon, comme la lisière du monde à ses ori­gines…

Marines de Méditerranée, de Normandie ou de Bretagne, paysages, compositions et variation plastiques à l’huile, à l’acrylique, à l’aquarelle ou aux pastels… Le spectateur est plongé dans la couleur, enveloppé par une sensation de voyage et de poé­sie. Le sensible prend le dessus sur le réalisme et laisse libre cours à l’interprétation du regard. Il renforce ainsi la perception et la sensibilité du spectateur…

L’exposition proposera un choix de peintures des 30 dernières années.

Entrée libre

A découvrir également...

Der Nachtkrapp, er ist wieder da

Le croquemitaine est de retour C’est une figure qui fait peur aux enfants, c’est une sorte de démon qui traverse la société de tous les temps. Pour cette exposition initiée

Claude Gagean

Claude Gagean, hommage à la liberté, à la vie, à la crudité, au plaisir de peindre. J’aime la peinture parce que c’est un art silencieux.J’aime la peinture parce que c’est